Accident de trottinette : comment est-on assuré ?

Publié le : 01 avril 20223 mins de lecture

La trottinette est un Engin de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM). Elle n’échappe pas à l’assurance obligatoire comme la moto ou le gyropode. Son « défaut représente un délit pénal puni d’une amende » rappelle le site web du gouvernement. Les utilisateurs doivent comprendre comment fonctionnent les diverses couvertures pour choisir la bonne option.

L’assurance responsabilité civile trottinette

Différentes formules existent pour couvrir une trottinette en cas d’accident. Même si vous avez déjà une responsabilité civile classique, elle ne concerne pas ce type de véhicule à moteur. Vous devez signer une extension. L’assurance légale minimum se rapproche de celle d’une voiture ou d’une moto, elle s’appelle la « responsabilité civile EDPM ». Cette formule de base permet de compenser les préjudices corporels et matériels causés à autrui lors de la conduite. Vous heurtez, par exemple, un passant dans une ruelle avec votre engin. Le malheureux a un bras fracturé et un pantalon déchiré. L’assureur prendra en charge les frais d’hospitalisation et d’achat d’un nouvel habit. Elle se révèle donc précieuse en cas de poursuite en justice et si l’adhérent compromet sa responsabilité civile. Vous pouvez, tout comme pour la demande des devis d’assurance auto en ligne, utiliser les plateformes en ligne pour déterminer les meilleures options pour votre cas.

La garantie du conducteur

La garantie du conducteur vous protège en cas d’incident. Votre assureur prendra en charge vos soins et vos frais d’hospitalisation à un certain pourcentage suivant les clauses du contrat. Cette prestation est indispensable pour les individus circulant dans des zones propices à des accidents ou assez maladroits.

Ainsi, après une averse, vous rentrez chez vous à trottinette. À un virage, vous tombiez à cause d’un bitume glissant. Vous avez quelques factures et une entorse. Les frais de soins pourront être salés.

En souscrivant une assurance dommages corporels, votre visite à l’hôpital, votre traitement et vos éventuels médicaments bénéficieront d’un remboursement.

Les garanties vandalismes, dommage matériel et catastrophes naturelles

Votre assurance couvre, dans ces cas, les détériorations matérielles subites après un accident, une tentative de vol, des actes de vandalisme, des intempéries, ou durant son transport.

En illustration, vous avez laissé votre trottinette dans la rue et en revenant vous avez constaté que le guidon est cassé. Avec une « garantie vandalisme », vous êtes indemnisé selon les grilles de la protection.

Ces garanties sont, d’une manière générale, proposées en option. Et quelques assureurs offrent en sus des services de dépannage ou d’assistance.

Plan du site