A quel âge peut-on conduire un scooter ? Quelle formation réaliser ?

Publié le : 23 mars 20223 mins de lecture

Le scooter est un moyen de transport pratique et économique. Il est conseillé à ceux qui veulent parcourir une distance relativement courte, mais qui ne veulent pas le faire à pied ni prendre la voiture. Il existe des avantages comme des inconvénients au scooter, mais quelles sont les conditions pour en posséder un ?

À quel âge peut-on conduire un scooter ?

En France, pour tous ceux nés avant 1988, un permis n’est pas requis pour conduire un scooter. Les conditions imposées concernent toutes les personnes nées après 1988. Un permis AM, A ou B est exigé. Pour plus d’informations, il est conseillé de visiter www.assuranceendirect.com. Vous y trouverez les informations nécessaires pour conduire un scooter en toute sécurité.

Le permis AM est destiné aux personnes âgées de plus de 14 ans. La demande de permis ne peut être faite que par l’école dans laquelle vous avez pris des cours. Entre-temps, un certificat appelé Brevet de Sécurité Routière ou BSR est délivré après une formation de sept heures par votre école et valable quatre mois. En addition, une attestation scolaire de sécurité routière est également requise. Elle est généralement délivrée au lycée, mais vous pouvez vous inscrire à la mairie pour passer les examens nécessaires à son obtention.

Les avantages du scooter

Le scooter est plus léger et plus près du sol que les autres motos. Ces caractéristiques font qu’il est plus facile à monter et à conduire. Toujours dans cette simplicité, le scooter utilise une transmission automatique, parfaite pour les novices. Il est d’ailleurs conseillé de commencer avec un scooter avant de passer à une moto plus complexe. Le scooter donne généralement l’impression de rouler vite sans réellement prendre de vitesse. C’est une des caractéristiques qui fait que le scooter est moins dangereux que les autres motos. De par sa taille, il permet également de mieux circuler entre les voitures dans les embouteillages.

Les inconvénients du scooter

Le premier inconvénient du scooter est son aspect. Son gabarit et son apparence ne sont pas au goût de tout le monde. Il s’agit cependant d’un inconvénient au niveau de l’apparence et non technique. De ce côté, le scooter n’est pas réputé pour sa stabilité et sa vitesse. La stabilité d’une moto vient de la taille de ses roues et celles du scooter sont souvent petites. Ceci est inconvénient que vous conduisiez vite ou non. Enfin, le scooter a moins de vitesse que les motos plus grandes. Son manque de stabilité le rend difficiles à manipuler sur les routes sinueuses et sa légèreté au niveau de la roue avant complique la manipulation du guidon.

Plan du site